Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 10:04

Bonjour,

L'Echo d'Ancenis fait paraître ce jour la réponse aux articles parus dans l'édition du 19 avril 2012.

 Ci-dessous les articles :

 

 

E A 190412 tvx rue stade (2)

 

E A 190412 tvx Cours des bois (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Article paru dans l'hebdomadaire du 26 avril 2012:

Article Echo 260412 Article Echo 260412

 

Vous trouverez ci-dessous l'intégralité du communiqué :

Réponse Echo 190412 Réponse Echo 190412

 

Nous nous réservons le droit de répondre par voie de presse, dans notre blog link ou dans notre journal d'opposition, à toutes inexactitudes ou contre vérité. C'est de cette façon que la démocratie communale et intercommunale peut progresser. La gestion des dossiers municipaux obligent les élus à une transparence. Nous veillerons à ce que cela soit le cas sur Mésanger.

 

 

Repost 0
Published by elus mcs - dans Nos interventions
commenter cet article
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 10:20

Pour répondre aux voeux de M. le Maire, nous avons envoyé à la presse un communiqué. Vous le trouverez ci-dessous :

Peu médiatisés, les vœux du Maire et du Conseil municipal à la population et aux associations mésangéennes se sont déroulés salle Phénix, vendredi 15 janvier. Malgré un effort de présentation et la présence des élus territoriaux (député, conseiller général, conseiller régionaux, maires, …) les auditeurs sont restés un peu sur leur faim.

Après un bref bilan de l’année 2009 : travaux de l’école publique maternelle (commandés sous l’ancienne mandature), la salle de la chapellainerie, des bureaux  municipaux, de la rue des chênes (c’est à dire des travaux mineurs), travaux de l’église (obligatoires pour des raisons de sécurité), aucun engagement d’envergure pour 2010.

 Quelques projets mais surtout des études pour l’année à venir : des logements sociaux (prévus par la loi), une station d’épuration (obligatoire car l’existante arrive à saturation), l’aménagement de la rue du Talon (prévu par l’ancienne équipe) pour quel usage ?, de la rue du Stade (sur 2 ans malgré une pétition des riverains), l’agrandissement de la salle Cornouaille prévu au contrat de territoire, jumelage touristique mais pourquoi pas humanitaire ?...

Les finances ne permettent-elles plus d’engager la mise œuvre du programme annoncé en Mars 2008 ou les choix de la majorité municipale sont-ils ailleurs ?

Les finances auraient pourtant permis d’aller plus loin ! Pour preuve, 160 000 € (hors travaux rue du Talon) non utilisés pour la voierie. Pourquoi avoir attendu, alors que certaines réalisations sont urgentes ? Telles que la rue du Stade, le parking de la Rigaudière (école Tanvet), la voierie et l’aménagement dans les villages par exemple. Pourtant Mésanger ne manque pas de disponibilités financières : 400 000 € aujourd’hui placés depuis un an, le produit de la vente de la maison Perrot du Vernay : 240 000 €, la vente des terrains destinés à usage commercial : 240 000 €, …soit 880 000 €, pour quels projets ? Pour quelles ambitions ?

Cette cérémonie de vœux ne nous a rien appris de nouveau.

Les mésangéens apprécieront et devront probablement encore attendre pour voir leurs préoccupations quotidiennes prises en considération.

 

Repost 0
Published by elus mcs - dans Nos interventions
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 00:00
Georges Brassens disait, dans sa chanson "l'Assassinat"

C'est pas seulement à Paris
Que le crime fleurit,
Nous, au village, aussi, l'on a
De beaux assassinats.

Lu, dans le journal "Le Monde" du 29 octobre, cette information.

Dans son numéro du jeudi 29 octobre, l'hebdomadaire Le Point dénonce "l'opacité" des contrats d'achat de 94 millions de doses de vaccin contre la grippe A(H1N1), signés par le gouvernement français pour un total de 808 millions d'euros. Invoquant "la plus grande confidentialité" et "la protection des intérêts supérieurs de l'Etat", l'Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus), chargé par la ministre de la santé de conclure les négociations, refusait de communiquer ces documents au Point. La Commission d'accès aux documents administratifs (CADA) l'a désavoué en donnant, le 15 octobre, un avis favorable à leur transmission, qui reste à traduire dans les faits. Dans un communiqué daté du 28 octobre, le ministère de la santé confirme que ces documents "seront désormais transmis à toute personne morale en faisant formellement la demande".

Et cela nous a fait irrésistiblement penser à l'attente insupportable à laquelle le maire nous soumet. Cela fait des mois que nous avons demandé, conformément à la loi, la liste des conventions établies entre la mairie et certaines associations. Il nous a répondu par courrier et lu en Conseil qu'il respecterait la loi.

Depuis nous attendons, nous ouvrons tous les jours la boîte aux lettres des élus MCS plein d'espoir, et comme la soeur Anne qui ne voyait rien venir, le préposé à la poste de nous délivre aucune missive en provenance de la mairie.
 
Nous allons donc alerter la Commission d'Accès aux Documents Administratifs (CADA), qui, n'en doutons pas va obliger le maire à respecter la loi.

Le combat pour la transparence des actes publics, ça commence tout près de chez moi, dans ma commune.

Si nous laissons sans réagir un Maire mépriser la loi, pourquoi cela irait-il mieux au niveau de l'Etat ?

Les épidémies de ce type se répandent très rapidement. Les vaccins pour les enrayer coûtent très cher à la collectivité.


La transparence des actes publics est une nécessité vitale pour l'exercice de la démocratie, quel que soit le niveau où elle s'exerce.

Nous ne devons pas laisser l'épidémie se répandre et tuer la démocratie.

C'est pas seulement à Paris
Que le crime fleurit,
Nous, au village, aussi, l'on a
De belles opacités.
Repost 0
Published by elus mcs - dans Nos interventions
commenter cet article
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 05:53

Le 27 octobre dernier , Monsieur le Maire, deux représentants des élus MCS, plusieurs propriétaires des terrains exploités par le Gaec des Coquelicots, des représentants de la Chambre d’Agriculture, le Président du Groupement des Agriculteurs Biologiques de Loire-Atlantique, les anciens exploitants, ainsi que Jean-Yves Ploteau - Conseiller général, Jacques Cochy- Conseiller régional, un représentant de la Confédération Paysanne, des représentants de SOS Paysans ont pu débattre sur le devenir de l’unique exploitation agricole biologique de Mésanger.


Il ressort de cette réunion :


 - Que plusieurs baux consentis par différents propriétaires l’ont été au profit du Gaec des coquelicots et non au profit des co exploitants. Ils ne peuvent donc pas prétendre rejoindre le Gaec de la Foresterie avec l’ensemble des terres du GAEC.


 - Qu’en cas de liquidation du Gaec, l’ensemble des propriétaires, qui souhaitent aujourd’hui que leurs terres continuent d’être exploitées en agriculture biologique, pourraient prétendre disposer de ces dernières et les relouer à des repreneurs AB (Agriculture Biologique).


 - Que 47 hectares loués aujourd’hui pourront rejoindre le GAEC de la Foresterie.

 

En conséquence, il a été convenu que le Conseil Régional et le Conseil Général adresserait conjointement un courrier à Monsieur le Préfet afin d’obtenir la prorogation du délai d’examen du transfert des terres et droits du Gaec des Coquelicots au Gaec de la Foresterie (agriculture conventionnelle).

 

Ce délai devrait  permettre ainsi d’éclaircir la situation financière et juridique du Gaec des Coquelicots et d’élaborer les scénari socio-économiques les plus favorables au maintien d’une exploitation biologique, à la création d’emplois et l’installation de jeunes agriculteurs.  

 

Notons que le directeur de la DRAAF et de la DDAE ont été déjà alertés par le Conseil Régional sur cette question.

 

Repost 0
Published by elus mcs - dans Nos interventions
commenter cet article
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 12:22

Nous sommes intervenus sur l'avenir de la seule exploitation d'agriculture biologique actuellement sur la commune. Ci-dessous le texte de l'intervention :


Monsieur le Maire,

 

Je souhaiterai attirer l’attention du Conseil Municipal sur le devenir de la seule exploitation agricole bio de Mésanger, le GAEC des coquelicots. Monsieur Bréthé, jusqu’alors co- exploitant bio, va rejoindre le GAEC de la foresterie en y apportant des terres.


Nous n’avons pas a juger ses choix professionnels, là n’est pas le problème que je veux soulever ce soir, mais celui de l’éventuelle disparition de l’unique exploitation d’agriculture biologique sur notre commune.


En effet, les délais de reprise des 75 hectares restant à la Relionnière sont très courts, avec une échéance au 1er septembre. C’est pourquoi, je sollicite, par votre intermédiaire Monsieur le Maire que le conseil municipal saisisse les pouvoirs publics – chambre d’agriculture et ou DRAF (Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt), afin qu’un délai supplémentaire soit accordé ; ce qui permettrait à un jeune ou moins jeune agriculteur de poursuivre cette exploitation agricole biologique. Sa disparition serait regrettable.


Nous sommes  convaincus de la plus value de ce mode de production.

 

N'hésitez pas à nous faire par de vos commentaires. Nous les relaierons auprès de la mairie et des autres instances.

Repost 0
Published by elus mcs - dans Nos interventions
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 18:12

Nous reproduisons ci-dessous le texte paru dans le bulletin municipal de juillet 2009 :

"L'encadré que nous utilisons ici est un espace réservé aux élus n'appartenant pas à la majorité. C'est la loi. Les dimensions de cet encart sont également réglementées et elles ne permettent qu'une expression restreinte, c'est pourquoi nous publions régulièrement un journal où nous exerçons notre droit de libre expression.

Nous y analysons les décisions prises par la municipalité, nous en faisons la critique et nous nous y opposons éventuellement. C'est le droit et nous dirions même le devoir de tout élu de l'opposition. Mais nous réfutons l'allégation selon laquelle nous nous opposerions à tout ! Il suffit d'observer les résultats des votes qui sont souvent obtenus à l'unanimité en Conseil Municipal, ce qui réprésente près de 80 %.

Tout élu de bonne foi sait que, dans le cadre plus discret des commissions, nous contribuons par nos réflexions, nos propositions et nos actions à oeuvrer pour Mésanger et ses habitants.

De même, tout lecteur de nos écrits a pu constater que si vives soient nos critiques, jamais elles ne s'adressent aux personnes, dans la sphère privée de leur vie. Cela, nous nous l'interdisons car ce serait contraire à nos principes éthiques et aux engagements que nous avons pris devant nos électeurs."


Bonne lecture.
Repost 0
Published by elus mcs - dans Nos interventions
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre